9, rue Bézout
75014 PARIS
01 55 28 35 87

DPC 17451800012  

Sécuriser la prise en charge infirmières des Voies Veineuses Centrales

 

Dates et lieux des formations

Mont-de-Marsan (40) 17 septembre Je m'inscris
Briançon (05) 21 septembre Je m'inscris
Macon (01) 05 octobre Je m'inscris
Valence (26) 05 novembre Je m'inscris
Aubenas (07) 19 novembre Je m'inscris
Florac (48) 03 décembre Je m'inscris

La perfusion à domicile constitue un enjeu important dans la prise en charge des patients pour éviter des hospitalisations couteuses. Ce sont des outils essentiels dans la prise en charge des patients nécessitant des traitements itératifs et/ou de longue durée.Le matériel de plus en plus sécurisé permet un développement des techniques, pour autant ces dispositifs imposent une vigilance importante.
Les principales indications sont l’alimentation parentérale, la transfusion, les traitements médicamenteux, ou le remplissage vasculaire.Les complications liées à cette voie d’accès veineux peuvent être graves et amener à différer des traitements, réduisant ainsi les chances de guérison du patient.En 2000, l’ANAES recensait plus de 40 000 dispositifs implantables posés par an, associés à des complications dans 12 à 25 % des cas.Ces complications étaient liées soit au matériel, soit à la technique de mise en place ou enfin à l’utilisation.En effet 18 à 25 % des bactériémies nosocomiales sont imputées de façon indiscutable aux voies veineuses centrales.L’infection d’une VVC augmente la durée d’hospitalisation de 6 à 20 jours et le surcoût est estimé entre 15 000 et 20 000 €Chez le patient immunodéprimé, la présence d’un cathéter veineux central multiplie par 4 le risque de bactériémie.On distingue trois type de dispositifs par voie centrale : Les Voies Veineuses Centrales (VVC), les Chambres à Cathéter Implantables (CCI) et les Picc Lines, chacune ayant des spécificités propres.Depuis les années 2005 les Picc lines sont en constante expansion car facile à poser, peu couteux et moins douloureux à la pose.Les Picc Line ont une insertion périphérique et peuvent laisser penser à une Voie Veineuse Périphérique, alors que l’on se retrouve bien en présence d’une voie centrale avec tous les risques que cela comporte
Cette formation apportera aux infirmières libérales, les bases nécessaires pour comprendre les différentes techniques de voies centrales, ainsi que les recommandations des sociétés d’experts reconnues.
Ceci pour garantir la qualité et la sécurité des soins en terme d’asepsie, mettre en place une surveillance spécifique à chaque matériel et assurer une homogénéité des pratiques professionnelles. A domicile, les principales difficultés viennent du rinçage pulsé et de la réfection du pansementIl est important, pour la sécurité des patients et l’efficience des soins, d’harmoniser les pratiques professionnelles selon les recommandations des sociétés savantes reconnues (HAS et SF2H).Public :Infirmiers et infirmière libéralesObjectifs recherchés :

  • Objectif N°1 :
    Connaître les différents types de voies veineuses cent

  • Objectif N°2 :
    Adapter à chaque type de voies, une surveillance et une manipulation 
    en rapport avec les recommandations des sociétés d’experts reconnues.

  • Objectif N°3 :
    Maitriser les techniques de soins spécifiques selon les situations rencontrées.

Durée et horaire :1 jours - 7h

Nombre de participants : 20

Pour vous inscrire aux programmes de formation DPC -
Aller sur le site officiel : www.mondpc.fr
Puis identifier-vous en haut à droite du site...
Si mot de passe perdu, cliquer sur l'onglet pour le récupérer

Ensuite allers ans l'onglet « « Rechercher une action »
Inscrivez le n° d'organisme : 1745

Puis vous aurez accès à la liste des formations DPC

Inscription sur le site du DPC 

 

Recherche

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...