Soins palliatifs au domicile du patient

Conséquence du baby-boom de l’après-guerre et de l’allongement de la durée de vie, le nombre annuel de décès en France augmente. Ainsi, en 2017, on dénombrait  606 000 décès ; pour 2050, l’Insee en prévoit 770 000, avec des situations complexifiées par l’effet combiné du vieillissement et des maladies chroniques ou neurodégénératives.

Parmi les personnes décédées en 2016, 62% auraient été susceptibles de relever de soins palliatifs1. Mais peu en ont bénéficié, fautes de moyens suffisants.

Pourtant, les soins palliatifs ont fait l’objet d’un plan national entre 2015 et 2018. Mais la France reste en retard, reléguée au 23é rang des pays permettant l’accès aux soins palliatifs… Face à ce constat, le Ministère de la Santé a d’ores et déjà indiqué qu’il poursuivra le plan, avec une priorité : « favoriser les soins palliatifs à domicile ».

En effet, « mourir chez soi » reste le vœu de 80% des Français. Ce souhait ne se réalise cependant qu’à hauteur de 26% (154 000 morts à domicile en 2016). Les plus concernés sont les 30-40 ans (37% des cas de morts à la maison), décédés après une tumeur.

Cette formation aidera les infirmières et infirmiers à accompagner le patient et son entourage jusqu’au bout du chemin. 

1Source : Atlas des soins palliatifs et de la fin de vie en France, CNSPFV, 2018

Objectifs pédagogiques

  • Actualiser les connaissances relatives aux soins palliatifs
  • Identifier les besoins du patient gravement malade et de son entourage
  • Savoir apporter une réponse adaptée aux différents symptômes et situations (anxiété, gestion de la douleur, soins corporels, dénutrition, déshydratation…)
  • Connaître les ressources et moyens disponibles pour soutenir la pratique infirmière (réseaux, associations, équipes mobiles…)
  • Accompagner le patient et son entourage dans toutes les phases palliatives

Points forts du programme

  • Formation complète abordant tous les aspects techniques et psychologiques
  • Intégration du travail en pluriprofessionnalité à toutes les étapes
  • Emploi d’une méthode active (échanges, jeux de rôles…)
  • Programme exhaustif n’oubliant pas le côté administratif de la prise en charge (cotation des actes selon la NGAP, traçabilité des actions…)

Programme développé

1ère Journée de formation en présentiel

  • Rappel du concept de soins palliatifs : définition, aperçus historiques et législatifs (éthique, directives anticipées, personne de confiance…) 
  • Explications sur les différentes phases palliatives
  • Prise en compte des différentes structures et importance du travail en pluriprofessionnalité
  • Focus sur la souffrance (physique, psychologique…)

2e Journée de formation en présentiel

  • Prise en compte et gestion de toutes les formes de douleur (neuropathique, nociceptive…)
  • Rappels des règles de prescription anticipée et de cotation des actes en conformité avec la NGAP
  • Savoir prendre soin du patient palliatif (soins corporels, escarres et soins de plaies, élimination, besoins psycho-affectifs…)
  • Ecouter et s’adapter aux besoins du patient palliatif et de son entourage (mécanismes de défense, étapes du deuil…)

Outils utilisés

  • apports théoriques
  • échanges et tours de tables sur les différentes expériences vécues
  • vidéo/film
  • jeux de rôles

Profil des formateurs

  • Infirmière libérale-formatrice, DU Soins Palliatifs et DU Plaies et Cicatrisation, certificat ETP

Nombre maximum de participants

20

Durée : 2 jours - Présentiel

Éligible : DPC, Autofinancement

Sessions

Du 17 au 18 juin 2019
/ Cherbourg (50)
Du 7 au 8 novembre 2019
/ Saint Pierre (974)