• DPC- Coordination des équipes
    •                                       

                                             

                                            

                                         

                                       

                                           

      Pour retrouver ce programme sur mondpc.fr

      Dans "Recherche de programme" : 1ère ligne Référence programme OGDPC : 1745

      Cliquez sur "Rechercher"

      Puis choisir en bas le programme : Coordination des équipes

      Puis la session désirée pour "Inscription".

  • DPC- Gestion du stress
    •                                        AURILLAC (15) : 15-16 juin 2017

                                             ORLEANS (45) : 4-5 sept

                                             ANNECY (74) : 2-3 oct

                                             

                                             

                                             

                                             

                                             MAUBEUGE (59) : 14-15 sept

                                             MONTAUBAN (82) : 10-11 oct

                                             JOUE LES TOURS (37) : 7-8 nov

      Pour retouver ce programme sur mondpc.fr

      Dans "Recherche de programme" : 1ère ligne Référence programme OGDPC : 1745

      Cliquez sur "Rechercher"

      Puis choisir en bas le programme : Gestion du stress

      Puis la session désirée pour "Inscription".

  • DPC- Améliorer sa bientraitance en exercice libéral
    •                                             

                                                 

                                               

      Pour retrouver ce programme sur mondpc.fr

      Dans "Recherche de programme" : 1ère ligne Référence programme OGDPC : 1745

      Cliquez sur "Rechercher"

      Puis choisir en bas le programme : Améliorer sa bientraitance en exercice libéral

      Puis la session désirée pour "Inscription".

  • DPC- Addictologie
    •                                            

                                                      HONFLEUR (14) : 28-29 sept 2017

                                                      BORDEAUX (33) : 8-9 juin

                                                      VILLEFRANCHE SUR SAONE (69) : 23-24 nov

                                                      

      Pour retrouver  ce programme sur mondpc.fr

      Dans "Recherche de programme" : 1ère ligne Référence programme OGDPC : 1745

      Cliquez sur "Rechercher"

      Puis choisir en bas le programme : Addictologie

      Puis la session désirée pour "Inscription".

  • DPC - Douleur chronique et utilisation de l'hypnose
    •  AUCH (32) : 11-12 sept 2017

      CHARLEVILLE-MEZIERES (35) :16-17 nov

      CHATELLERAULT (86) : 26-27 juin

      CRETEIL (94) : 2-3 oct 

      GRAND ANSE (974) : 25-26 sept

      MAMOUDZOU (976) : 7-8 sept                             

      Pour retrouver ce programme dans mondpc.fr

       

      Dans "Recherche de programme" : première ligne Référence programme OGDPC : 1745

      Cliquez sur "Rechercher"

      Puis choisir en bas le programme : Douleur chronique et utilisation de l'hypnose

      Puis la session désirée pour "Inscription".


      DOULEUR CHRONIQUE ET UTILISATION DE L'HYPNOSE

       

      En 2002, la loi relative au droit des malades et à la qualité du système de santé, reconnait le soulagement de la douleur comme un droit fondamental de toute personne et intègre dans le rôle propre de l’infirmière son évaluation.

      Soulager la douleur est un devoir éthique de chacun, c’est une priorité de santé publique.

      Parmi les techniques non médicamenteuses préconisées dans le dernier plan douleur 2006-2010, l’utilisation de l’hypnose favorise une amélioration de la qualité des soins en modifiant le ressenti douloureux du patient. L’apprentissage de cette technique va permettre à l’infirmière de s’approprier des outils permettant une prise en charge globale de la douleur et faciliter l’autonomie de ses patients pour une meilleure qualité de vie.

      L’infirmière à domicile se trouve confrontée au quotidien à des situations complexes dans le soulagement des douleurs chroniques, celles-ci entrainent une dégradation de l’état général, tant physique que psychique.

      L’infirmière occupe une place essentielle dans l’évaluation, l’éducation des patients, la transmission, le suivi et la surveillance des traitements antalgiques.

      Cette formation vise à actualiser ses connaissances et à s’approprier des outils reproductibles pour améliorer sa pratique, en coordination avec les autres acteurs de santé, et ainsi contribuer au mieux à l'apaisement du patient douloureux.

      Programme

      Etape 1

      Format : présentiel

      Durée : une demi-journée

      Titre : Analyse des pratiques professionnelles et synthèse des attentes et des besoins

      Analyse des pratiques professionnelles avec questionnement réflexif à partir des situations, cas cliniques et/ou dossiers apportés par les participants, avec identification des difficultés rencontrées, et émergence d’un questionnement en lien portant sur les savoirs mobilisés. Une analyse critique et constructive des pratiques réalisées par rapport à la pratique attendue est posée.

      Mise en exergue des savoirs à renforcer et à actualiser à partir du compte rendu des questionnaires remplis par les participants et à partir du débriefing des cas présentés.

      Etape 2 

      Format : présentiel

      Durée : trois demi-journées

      Titre : Apport et approfondissement de connaissances et de compétences

      Le phénomène douloureux dans sa globalité : les voies de la douleur, les mécanismes générateurs (nociceptif, neuropathique, psychogène),  les composantes de la douleur ; Le modèle multidimensionnel, La douleur chronique.

      La démarche d’hypnose conversationnelle adaptée selon le patient et le contexte, les possibilités de ce dernier. La pratique du langage verbal et non verbal.

      Exercices en binôme pour un entrainement à l’utilisation du processus hypnotique naturel ou induit qui pourra être pratiqué lors d’un soin douloureux ou dans la gestion du stress et anxiété des patients. L’évaluation du soulagement de la douleur.

      Les soins éducatifs et préventifs - La démarche qualité / gestion des risques- La coordination pluriprofessionnelle

      Etape 3 

      Format : non présentiel

      Titre : Evaluation de l'impact du programme

      Cette phase permet au professionnel de santé de construire des actions pour corriger et/ou améliorer ses comportements et ses pratiques dans le prolongement du programme DPC. Il suit dans le temps sa pratique pour l’inscrire dans une démarche continue d’amélioration en s’appuyant sur les supports de recueil (suivi de critères et d’indicateurs par autoévaluation, difficultés rencontrées).

       

       

  • DPC - La prise en charge de la douleur à domicile
    • En cours de programmation

       

      Pour retrouver ce programme dans mondpc.fr

      Dans "Recherche de programme" : première ligne Référence programme OGDPC : 1745

      Cliquez sur "Rechercher"

      Puis choisir en bas le programme : La prise en charge de la douleur aigüe et chronique à domicile, analyser sa pratique et améliorer cet indicateur de la qualité des soins

      Puis la session désirée pour "Inscription".

       

      La prise en charge de la douleur Aigue et chronique à domicile :

      Analyser sa pratique et améliorer cet indicateur de la qualite des soins

       

      En 2002, la loi relative au droit des malades et à la qualité du système de santé, reconnait le soulagement de la douleur comme un droit fondamental de toute personne et intègre dans le rôle propre de l’infirmière son évaluation.

      Soulager la douleur est un devoir éthique de chacun. Il s’agit souvent d’une population vulnérable ou dans une situation altérable (65% des personnes de plus de 65 ans ont une douleur chronique). Soulager la douleur est une urgence car elle entraine une dégradation de l’état général tant physique que psychique.

      L’infirmière à domicile se trouve confrontée au quotidien à ces situations complexes. Elle occupe une place essentielle dans l’évaluation, la transmission, le suivi et la surveillance des traitements antalgiques.

      Cette formation vise à actualiser ses connaissances et à s’approprier des outils validés pour améliorer sa pratique, en coordination avec les autres acteurs de santé, et ainsi contribuer au mieux à l'apaisement du patient douloureux.

       

      Programme

      Etape 1

      Format : présentiel

      Durée : une demi-journée

      Titre : Analyse des pratiques professionnelles et synthèse des attentes et des besoins

      Analyse des pratiques professionnelles avec questionnement réflexif à partir des situations, cas cliniques et/ou dossiers apportés par les participants, avec identification des difficultés rencontrées, et émergence d’un questionnement en lien portant sur les savoirs mobilisés. Une analyse critique et constructive des pratiques réalisées par rapport à la pratique attendue est posée.

      Mise en exergue des savoirs à renforcer et à actualiser à partir du compte rendu des questionnaires remplis par les participants et à partir du débriefing des cas présentés.

      Etape 2 

      Format : présentiel

      Durée : une journée et demi

      Titre : Apport et approfondissement de connaissances et de compétences

       La politique de santé publique concernant la prise en charge de la douleur.

      Le phénomène douloureux dans sa globalité : les voies de la douleur, les mécanismes générateurs (nociceptifs, neuropathie, psychogène),  les composantes de la douleur ; Le modèle multidimensionnel, douleur aigüe, chronique, psychique ; La douleur chronique.

      Une démarche d’évaluation globale de la douleur adaptée selon l’âge, l’état et la possibilité de communication ou non du patient : La douleur chez le patient âgé, chez l’enfant et l’adolescent ; Les échelles d’évaluation ; La prise en compte de l’état clinique, qualité de vie, des pathologies associées ; L’évaluation du soulagement de la douleur

      Les traitements antalgiques selon les protocoles, les recommandations et les parcours de soins : les paliers de l’OMS, la morphine et autres morphiniques, l’équianalgésie, la titration, la PCA, les coantalgiques.

      L’évaluation du risque iatrogène notamment chez la personne âgée et l’efficacité des traitements : surveillances des traitements, surdosage en morphinique conduite à tenir, prévention des effets secondaires.

      Les techniques non médicamenteuses.

      Les outils de traçabilité - La coordination pluridisciplinaire de prise en charge de la douleur

      Les soins éducatifs et préventifs - La démarche qualité / gestion des risques

      Etape 3 

      Format : non présentiel

      Titre : Evaluation de l'impact du programme

      Cette phase permet au professionnel de santé de construire des actions pour corriger et/ou améliorer ses comportements et ses pratiques dans le prolongement du programme DPC. Il suit dans le temps sa pratique pour l’inscrire dans une démarche continue d’amélioration en s’appuyant sur les supports de recueil (suivi de critères et d’indicateurs par autoévaluation, difficultés rencontrées).

      Intervenants

      Muriel Barthélémy, Infirmière anesthésiste, DU douleur chronique

      Médecin expert douleur

       


  • DPC - Les plaies chroniques, prévenir et diriger la cicatrisation
    • GUISE (02) : 12-13 juin 2017

      LA FLECHE (72) : 19-20 juin

      ALBI (81) : 25-26 sept

       

       

       

       

       

      Pour retrouver ce programme dans mondpc.fr

       

      Dans "Recherche de programme" : première ligne Référence programme OGDPC : 1745

      Cliquez sur "Rechercher"

      Puis choisir en bas le programme : Les plaies chroniques, prévenir et diriger la cicatrisation

      Puis la session désirée pour "Inscription".

        

      Les plaies chroniques, prévenir et diriger la cicatrisation

      Améliorer la coordination interprofessionnelle et optimiser la prise en charge et la qualité des soins

      En France, selon l'HAS, ce sont plus de 735 000 plaies chroniques qui sont traitées par an : 400 000 ulcères de jambe, 300 000 escarres, 35 000 pieds diabétiques. Dans ce contexte, les infirmiers sont de plus en plus fréquemment sollicités pour la prise en charge à domicile de ces plaies chroniques.

      Ces prises en charge s'avèrent parfois difficiles à la fois d'un point de vue technique, notamment dans le choix d'un protocole adapté, et à la fois sur le plan de la psychologie du patient. Il s'agit de plaies souvent très invalidantes et qui peuvent être très douloureuses.

      Chaque patient porteur de plaie doit bénéficier d'une prise en charge spécifique de qualité, globale et plurirofessionnelle, l'infirmier doit promouvoir la coordination. Pour cela, une bonne connaissance des règles de bases de la cicatrisation, des traitements et des différents dispositifs médicaux est indispensable pour le professionnel de santé. La prévention et la cicatrisation d'une plaie réclame dans tous les cas la participation et l'éducation du patient et de son entourage.

      Objectifs :

      Améliorer et approfondir ses connaissances sur la cicatrisation de la peau et sur les dispositifs médicaux

      Exercer sa compétence d'éducateur pour les soins associés (hygiène, nutrition, hydratation, prévention) auprès du patient et de son entourage

      Coordonner et optimiser la prise en charge globale des plaies chroniques par l'élaboration de plans de soins guides avec la mise en oeuvre de protocoles de soins pluriprofessionnels (pour la cicatrisation dirigée, la douleur, l'hygiène)

      Programme

      Etape 1

      Format : présentiel

      Durée : une demi-journée

      Titre : Analyse des pratiques professionnelles et synthèse des attentes et des besoins

      Analyse des pratiques professionnelles avec questionnement réflexif à partir des situations, cas cliniques et/ou dossiers apportés par les participants, avec identification des difficultés rencontrées, et émergence d’un questionnement en lien portant sur les savoirs mobilisés. Une analyse critique et constructive des pratiques réalisées par rapport à la pratique attendue est posée.

      Mise en exergue des savoirs à renforcer et à actualiser à partir du compte rendu des questionnaires remplis par les participants et à partir du débriefing des cas présentés.

      Etape 2 

      Format : présentiel

      Durée : une journée et demi

      Titre : Apport et approfondissement de connaissances et de compétences

      A partir des savoirs de bases et des recommandations de prise en charge d’une plaie chronique, l’amélioration de l’évaluation du risque et la maitrise de la cicatrisation d’une plaie chronique seront recherchés. Ainsi, des exercices pratiques de résolution de problèmes à partir des cas cliniques des participants avec recherche d’actions correctrices et suivis seront réalisés en petit groupe. Un atelier d’aide à la décision du choix du matériel et pansement les plus pertinents sera proposés. Les moyens d’une coordination pluri professionnelle seront identifiés.

      Le programme est adapté aux besoins spécifiques des participants et centré sur les connaissances et compétences à acquérir.

      Etape 3 

      Format : non présentiel

      Titre : Evaluation de l'impact du programme

      Cette phase permet au professionnel de santé de construire des actions pour corriger et/ou améliorer ses comportements et ses pratiques dans le prolongement du programme DPC. Il suit dans le temps sa pratique pour l’inscrire dans une démarche continue d’amélioration en s’appuyant sur les supports de recueil (suivi de critères et d’indicateurs par autoévaluation, difficultés rencontrées).

       

       

  • DPC - L'éducation nutritionnelle à domicile
    •  

      CHERBOURG (50) :19-20 oct 2017

      VANNES (56) :15-16 juin

       


      Pour retrouver ce programme dans mondpc.fr

      Dans "Recherche de programme" : première ligne Référence programme OGDPC : 1745

      Cliquez sur "Rechercher"

      Puis choisir en bas le programme : L'éducation nutritionnelle à domicile

      Puis la session désirée pour "Inscription".


      L'éducation nutritionnelle à domicile

      Améliorer le dépistage des troubles nutritionnels,

      éduquer le patient et son entourage

       

      L’amélioration de l’état nutritionnel de la population constitue, en ce début de 21è siècle, un enjeu majeur pour les politiques de santé publique menées en France, en Europe et dans le monde.

      En France, près de 15 % de la population adulte est obèse. La prévalence était de l’ordre de 8,5 % il y a douze ans. Un enfant sur six présente un excès de poids. Les conséquences sur la santé sont dominées par le diabète et l’hypertension, les maladies cardiovasculaires et respiratoires, les atteintes articulaires sources de handicaps et certains cancers. L’obésité retentit également sur la qualité de vie, elle est à l’origine de stigmatisation et de discrimination.

      Par ailleurs, le vieillissement de la population, explique que les soignants soient de plus en plus confrontés aux problèmes liés à la déshydratation et la dénutrition.

      Les infirmiers à domicile sont des acteurs privilégiés pour mettre en œuvre un projet de soins éducatif et préventif face à cet enjeu nutritionnel.

      Des recommandations et des outils variés existent, pour améliorer les pratiques et coordonner la prise en charge avec les autres professionnels de santé, les professionnels les utilisent-ils ?

      Quelle place est laissée au patient et à son entourage dans cette prise en charge ?


      Programme

      Etape 1

      Format : présentiel

      Durée : une demi-journée

      Titre : Analyse des pratiques professionnelles et synthèse des attentes et besoins

      Analyse des pratiques professionnelles avec questionnement réflexif à partir des situations, cas cliniques et/ou dossiers apportés par les participants, et à partir du questionnaire qui leur a été remis à l'inscription au programme, sur les connaissances de base et le dépistage des troubles nutritionnels.

      Etape 2

      Format : présentiel

      Durée : une journée et demi

      Titre : Apport et approfondissement de connaissances et de compétences

      Rappel des savoirs de bases sur la nutrition, les aliments, les pathologies associées (dénutrition, obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, etc...) ; Recommandations sur le dépistage et la prise en charge des troubles alimentaires ; Démarche éducative en nutrition et évaluation des risques ; Implication de l'infirmier dans la coordination pluriprofessionnelle ; Modalités d'une démarche pérenne de qualité et de gestion des risques ; Exercices pratiques de résolution de problèmes à partir de cas cliniques et sur la réalisation d'un projet des soins nutritionnels à domicile.

      Etape 3

      Format : non présentiel

      Titre : Evaluation de l'impact du programme

      Cette phase permet au professionnel de santé de construire des actions pour corriger et/ou améliorer ses comportements et ses pratiques dans le prolongement du programme DPC. Il suit dans le temps sa pratique pour l’inscrire dans une démarche continue d’amélioration en s’appuyant sur les supports de recueil (suivi de critères et d’indicateurs par autoévaluation, difficultés rencontrées).

       

       

       

       

  • DPC - Quelle évolution des soins palliatifs pour l'infirmier à domicile ?
    • ANGOULEME (16) : 12-13 juin 2017

      VALENCE (26) : 16-17 oct

      LE PUY EN VELAY (43) : 18-19 sept

      DUNKERQUE (59) : 13-14 nov

      BAYONNE (64) : 15-16 mai

      LE GOSIER (971) : 12-13 sept

       

      Pour retrouver ce programme sur  mondpc.fr

      Dans "recherche de programme" : 1ère ligne Référence programme OGDPC : 1745

      Cliquez sur "Rechercher"

      Puis choisir en  bas le programme : quelle évolution des soins paillatifs pour l'infirmière libérale ?

      Puis la session désirée pour "Inscription". 

       

      quelle evolution des soins palliatifs pour l'INFIRMIER à domicile ?

      RAPPORT SICARD ET loi Léonetti

       

      En décembre 2012, au terme de la mission sur l'évaluation des conditions de fin de vie en France qui lui a été confiée par le président de la République, le professeur Sicard a remis un rapport accablant qui dénonce "l'application insuffisante des lois" par les professionnels de santé (obligation d'accès aux soins palliatifs, droit des personnes en fin de vie, loi Léonetti, ...) et "le caractère particulièrement dramatique des inégalités au moment de la fin de vie".

      Si la commission développe avec force de nombreuses recommandations pour améliorer la situation, il est néanmoins souligné : "Tant que la formation des professionnels de santé à la culture palliative restera marginale, il n'y a rigoureusement rien à espérer d'un changement de pratiques face aux situations de fin de vie".

      De son côté, l'Observatoire national de fin de vie créé en 2010, qui produit chaque année une estimation du nombre de personnes nécessitant des soins palliatifs, affirme qu'aujourd'hui 50 % des français décédant à leur domicile requièrent des soins palliatifs.

      C'est également dans ce cadre que la Société française d'accompagnement et de soins palliatifs souligne l'urgence de mettre en place une vraie politique de développement des soins palliatifs à domicile pour répondre au souhait des 81 % de nos concitoyens qui désirent "passer leurs derniers instants chez eux".

      L'infirmier à domicile a souvent accompagné le patient dans son parcours de soins précédant la phase palliative. Son action est complémentaire à celle du médecin traitant, à celle des proches et à celle des membres de l'équipe de soins. Sa proximité et son implication dans les derniers instants de ses patients apparaissent naturellement utiles et sans doute essentielles si "vivre la fin de vie chez soi" dans des conditions acceptables devient une réalité.

      Objectifs de formation

      Prendre connaissance de l'estimation du nombre de personnes nécessitant des soins palliatifs à court et moyen terme en France et dans sa région, par les différentes enquêtes et rapports disponibles.

      Mesurer les enjeux actuels et à venir de l'accompagnement à domicile des personnes en fin de vie.

      Se réactualiser sur le cadre fondateur des soins palliatifs en France, les différentes structures et instances produisant de la connaissance et des recommandations en matière de soins et d'accompagnement de fin de vie.

      Connaître et comprendre le contexte législatif et en particulier la loi Léonetti pour pouvoir l'adapter à sa pratique professionnelle.

      Réactualiser ses connaissances sur la prévention, l'évaluation et le traitement de la douleur, et se mettre à jour sur le traitement des symptomes dans la sédation.

      Définir la position de l'infirmier à domicile dans le processus d'accompagnement de l'enfant et de l'adolescent face à la maladie évolutive engageant le pronostic vital.

      Utiliser les documents de traçabilité afin de partager les données et d'optimiser la prise en charge coordonnée et les relations avec l'équipe pluriprofessionnelle.

      Mettre à jour son approche du processus de deuil, savoir orienter et conseiller les proches et les familles endeuillées.

      Optimiser l'utilisation de la NGAP et la prescription des dispositifs médicaux par l'infirmier dans la prise en charge palliative.

       

       

       

       

       

       

       

  • DPC - L'infirmier à domicile et la pluriprofessionnalité autour du patient atteint de la maladie d'Alzheimer
    •                      

                                                  

       

       

      L'infirmier à domicile et la pluriprofessionnalité autour du patient atteint de la maladie d'Alzheimer

       

      En France en 2016, près de 900 000 personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée. D'ici 2050, ce chiffre devrait être multiplié par 2,4, soit plus de 1 800 000 cas.

      La maladie d'Alzheimer engendre à moyen terme une dépendance physique, intellectuelle et sociale qui retentit sur la vie du malade et de son entourage. Aujourd'hui, on estime que 30 % environ de ces personnes sont hébergées en structure, 70 % vivent donc chez elles, faisant de l'accompagnement à domicile un enjeu majeur de la politique de santé.

      Les infirmiers libéraux ou de centres de santé font partie des professionnels les plus confrontés à l'évolution de ces situations en ambulatoire. L'intégration de leurs actions aux démarches pluriprofessionnelles est désormais incontournable.

      En contribuant à l'amélioration de la prise en charge des patients en impliquant l'infirmier à domicile dans la qualité et la sécurité des soins ainsi que dans la gestion des risques, cette action de DPC contribue également à l'amélioration des relations entre professionnels de santé et au travail en équipe pluriprofessionnelle.

      Objectifs de la formation

      Connaître et comprendre les coûts humains et les enjeux économiques de la maladie d'Alzheimer et des troubles apparentés.

      Mettre à jour ses connaissances sur les différentes formes de démences dont la maladie d'Alzheimer, et savoir évaluer, à tous les stades d'évolution des troubles, les différents besoins du malade et de son entourage.

      Effectuer une surveillance clinique éclairée, attentive et rigoureuse de la personne malade.

      Savoir l'utilité de traitements médicamenteux et surveiller leurs effets secondaires.

      Connaître les objectifs des Programmes Régionaux de Santé et des Plans Nationaux ; connaître les programmes et recommandations concernant les personnes âgées en perte d'autonomie comprenant la maladie d'Alzheimer.

      S'inscrire dans les parcours coordonnés de soins pour participer aux projets de soins globalisés et s'impliquer dans les équipes pluriprofessionnelles.

      Participer au dépistage de la maladie, informer les proches et identifier les situations de maltraitance.

      Comprendre la nécessité de soutien aux aidants naturels, s'approprier les différents approches cognitives, les aides compensatoires à la perte de mémoire.

      Pouvoir transmettre aux familles en souffrance les méthodes expérimentées par les unités pilotes visant à limiter le stress des personnes désorientées et à leur permettre d'accéder malgré le handicap à une meilleure qualité de vie.

      Maîtriser la démarche de soins infirmiers, la prescription des dispositfs médicaux et la NGAP.

  • DPC - L'infirmier à domicile et la prise en charge pluriprofessionnelle des patients atteints de diabète
    • CHARLEVILLE MEZIERES (08) : 26-27 mai 2016

      DINAN (22) : 16-17 juin

      RODEZ (12) : 23-24 juin

      PARIS (75) : 8-9 sept

      REIMS (51) : 22-23 sept

      COLMAR (68) : 20-21 oct

       

       

      Pour retrouver ce programme sur mondpc.fr

      Dans "Recherche de programme" : première ligne Référence programme OGDPC : 1745

      Cliquez sur "Rechercher"

      Puis choisir en bas le programme : L'infirmier à domicile et la prise en charge pluriprofessionnelle des patients atteints de diabète

      Puis la session désirée pour "Inscription".

       

      L'infirmier a domicile et la prise en charge pluriprofessionnelle des patients atteints de diabète

       

      En 2013, le diabète touche en France 2,7 millions de personnes. C'est une maladie grave, chronique, invalidante et couteuse.

      Face à l'incidence du diabète de type 2 qui augmente chaque année, les politiques de santé nationales et régionales priorisent les collaborations pluriprofessionnelles et la généralisatio de l'éducation thérapeutique.

      Acteur incontournable des soins ambulatoires, l'infirmier au domicile des patients a une place essentielle dans le parcours coordonné d'une personne atteinte de diabète.

      En contribuant à l'amélioration de la prise en charge des patients atteints de diabète, en impliquant l'infirmier dans la qualité et la sécurité des soins ainsi que dans la gestion des risques, cette action de DPC contribue également à l'amélioration des relations entre professionnels de santé et au travail en équipe pluriprofessionnelle.

      Objectifs du programme DPC

      Connaître l'épidémiologie des diabètes et l'impact de la pandémie de diabète de type 2 et en mesurer les enjeux.

      Réactualiser ses connaissances sur les différents types de diabète et en évaluer les conséquencs dans la vie quotidienne des personnes atteintes.

      Actualiser ou réactualiser ses connaissances sur les avancées scientifiques en matière de prévention, de dépistage ou de stratégies thérapeutiques concernant le différents type de diabète.

      Appréhender ses rôles préventif et curatif (rôle propre, rôle prescrit) auprès de la personne atteinte de diabète et savoir les situer dans le projet de soins pluriprofessionnel.

      Savoir donner des conseils alimentaires personnalisés selon les règles diététiques validées et référencées.

      Connaître et maitriser l'administration des hypoglycémiants injectables et oraux et les matériels de surveillance capillaire dans le champ légal de son exercice.

      Initier ou prendre le relais de l'éducation thérapeutique faisant suite aux fillières de prise en charge en tenant compte des attentes et objectifs du patient.

      Définir un plan de coordination entre les différents acteurs et structures de prise en charge.

      Optimiser la cotation des actes en référence à la NGAP et la prescription infirmière des dispositifs médicaux.

      Mettre à jour ses connaissances sur la gestion des DASRI à domicile

      Savoir utiliser le documents de traçabilité afin de partager les données et d'optimiser la prise en charge coordonnée et les relations pluriprofessionnelles.

       

       

contact